Homélies sur les épîtres de saint Paul

Homélies sur les épîtres de saint Paul

Number of page: 350
Author: Saint Jean Chrysostome, Jacques de Penthos
Publisher: Francois-Xavier de Guibert
Rating:
Category: Religion

Surnommé Chrysostome, c’est-à-dire Bouche d’Or, saint Jean était appelé, de son vivant, Jean d’Antioche, car il était né dans cette ville en l’an 344. Tour à tour ermite puis prédicateur renommé, il succède à Nectaire au patriarcat de Constantinople en 397. Très aimé du peuple pour sa piété et l’exemple de vie simple qu’il donne, il inquiète les puissants et ceux qu’indisposait sa liberté de parole. Déposé sur ordre de l’empereur, rappelé, à nouveau éloigné, il meurt en septembre 407 sur la route de son dernier exil. Le 27 juin 438, son corps est ramené triomphalement à Constantinople, le pape Innocent ayant déjà cassé la sentence de condamnation qui avait été portée contre le saint patriarche. Saint Jean Chrysostome est Docteur de l’Eglise et l’un des quatre plus grands Pères de l’Eglise d’Orient. Chrysostome aimait beaucoup saint Paul et il avait beaucoup étudié les épîtres de ce grand apôtre. Il entreprit donc un commentaire de ses écrits et, dans le Prologue de son Commentaire sur l’épître aux Romains, il dit à ses contemporains – ce qui vaut encore pour nous : En entendant lire fréquemment les épîtres du bienheureux Paul, deux fois et souvent même trois et quatre fois la semaine, quand nous célébrons la mémoire des saints martyrs, je suis transporté et enflammé d’ardeur au son de cette voix si chère; il me semble qu’il est là, que je le vois parler. D’autre part, je souffre et je m’attriste en songeant que tous ne connaissent pas ce grand homme
L’ignorance des Écritures est la source de maux innombrables. De là, l’affreuse peste des hérésies ; de là, le relâchement de la conduite; de là, les travaux stériles. Pour éviter ce malheur, ouvrons les yeux à l’éclat des paroles de l’Apôtre; car la langue de Paul surpasse le soleil en splendeur et son enseignement brille par dessus tous les autres. De ces commentaires, Jacques de Penthos a retenu les passages qui accompagnent directement le texte de saint Paul, en omettant les exordes ainsi que les digressions et les répétitions. Le lecteur d’aujourd’hui peut ainsi relire directement saint Paul, guidé, verset par verset, par le commentaire enthousiaste de Chrysostome.